Ai-je un problème avec mon pancréas? Quels tests devrais-je prévoir?

Tout d'abord, sur la base des symptômes décrits par le patient et par un examen physique, le docteur déterminera s'il suspecte une maladie du pancréas. Afin de confirmer ce soupçon et d'établir la nature exacte du désordre pancréatique, une analyse de sang sera effectuée, ainsi qu'un ou plusieurs examens additionnels.

Dans la section suivante, d'autres détails seront donnés sur les divers examens qui sont disponibles afin de diagnostiquer les désordres du pancréas.



1. L'examen aux ultrasons (Sonographie)

L'examen aux ultrasons est la manière la plus simple d'obtenir une image de l'intérieur du corps. En utilisant une sonde que le docteur étend sur la peau des ondes inoffensives sont transmises dans le corps. Ces ondes sont réfléchies par les organes internes et captées par la même sonde. La force du signal réfléchi change d'un organe à l'autre organe, et ceci est employé pour produire les images dans lesquelles les divers organes internes tels que le foie, les reins et le pancréas peuvent être identifiés.

En examinant soigneusement les images, le docteur peut voir tous les changements dans les organes qui pourraient indiquer la présence d'une maladie.

L'examen se déroule normalement de la manière suivante :
Afin d'améliorer la qualité de l'image, le patient ne devrait rien avoir mangé ou bu dans les 6 à 8 heures précédant l'examen (afin d'avoir un système digestif vide), autrement il y aurait trop d'air dans les intestins, ce qui limiterait la qualité de l'examen. Avant que la sonde soit étendue sur le corps, un gel sera appliqué sur la peau afin d'améliorer le contact entre la peau et la sonde. Le gel peut donner une sensation de froid, mais autrement la méthode d'examen ne comporte aucune douleur ou ne provoque aucun malaise. Les ondes aux ultrasons n'ont aucun effet secondaire.



2. Tomographie Automatisée (Balayage CAT) / CT-Scan

C'est probablement le procédé le plus utilisé pour le diagnostic des désordres pancréatiques. Le CT-Scan est une machine à rayons X qui produit un grand nombre d'images transversales du corps. Celles-ci donnent une image précise de l'état du pancréas et des organes l'entourant.

L'examen se déroule normalement de la manière suivante :
Une demi-heure avant l'examen, le patient doit boire un liquide de contraste spécial (approximativement 8 dl d'agent de contraste). Ce liquide met en évidence l'estomac et l'intestin sur les images et permet d'être facilement distingués des autres organes. L'examen est effectué dans une salle spéciale et le patient se trouve sur une table qui se déplace automatiquement. Le patient reçoit, par interphone, des instructions et les informations de la salle de commande. La machine CT-Scan ressemble à un tube large d'environ 1m et d'une certaine longueur, le patient est déplacé lentement dans ce tube pendant que les photos sont prises en coupe. Dans la deuxième moitié de l'examen une autre forme d'agent de contraste est injectée dans une veine du bras, permettant aux vaisseaux sanguins et aux organes internes d'être vus plus clairement. Au total, l'examen dure environ 30 minutes.



3. Imagerie par Résonance Magnétique (MRI)

L'examen MRI est semblable à l'examen CAT, du fait que des images transversales (en coupe) sont faites. Cependant, l'examen n'emploie pas de rayons X, mais fonctionne en utilisant les champs magnétiques changeants. Le patient doit se placer dans un tube en métal et essayer de rester aussi calme que possible pendant tout le procédé. Les patients qui souffrent de claustrophobie devraient informer leurs médecins avant que l'examen soit effectué, de même que les patients qui ont un stimulateur cardiaque ou toute autre prothèse contenant des pièces en métal, car l'essai comporte l'utilisation d'un changes magnétique et ceci pourrait probablement causer des problèmes. Le procédé dure une heure à une heure et demie.



4. Cholangio-pancréatographie retrograde endoscopique (ERCP)

L'ERCP permet un examen précis des canaux biliaires et du pancréas. C'est un examen très important complémentaire aux autres examens producteurs d'images.
Au cours de l'ERCP, d'autres procédures peuvent être ajoutées, comme l'enlèvement d'une pierre qui est restée bloquée dans le canal biliaire ou le canal pancréatique.
L'examen se déroule normalement de la manière suivante :
On donne au patient des sédatifs afin de réduire le malaise pendant l'examen.
Ceci exige que le patient n'ait rien mangé ou bu dans les 6 heures précédant l'examen. Une perfusion intraveineuse est insérée dans l'avant-bras, de sorte que l'on puisse donner au patient le sédatif, les antibiotiques et tout autre médicament avant et pendant l'examen. Le patient est alongé sur le côté et, comme pour une gastroscopie, un endoscope est introduit dans sa bouche et à travers le système digestif jusqu'à ce qu'il atteigne le duodénum.
Le docteur suit la progression de l'endoscope sur un écran. Quand on atteint le point où les conduits de bile convergent avec le duodénum, on introduit alors un petit tube, à travers l'endoscope, dans le conduit pancréatique de la bile. A ce moment-là, un agent de contraste est injecté à travers le tube, dans les conduits, et des photos aux rayons X sont prises.